La ville médiévale de Rhodes, en tant que monument du patrimoine culturel et architectural, avec sa beauté stupéfait tous les visiteurs de l’île.

Des remparts imposants, des bâtiments chevaleresques, des rues pavées démontrent amplement le chapitre chevaleresque de l’histoire rhodienne.

Dans un décor inspiré par des contes de fées le visiteur a la possibilité d’entrer par l’une des sept portes et d’admirer les ruelles pittoresques ainsi que les monuments et les espaces qui dominent la ville médiévale bien préservée.

Sur le côté ouest de la ville médiévale, à seulement 5 minutes de la porte de Saint-François, dans la rue d’ Antiphane et Hippodamos se trouve l’hôtel-boutique Allégorie. A proximité de l’Allégorie le visiteur a l’occasion de visiter l’imposante et célèbre “Rue des Chevaliers” avec les hébergements des Chevaliers de Saint-Jean et le Palais des Grands Maîtres. En errant dans la ville médiévale, le visiteur rencontrera la tour de l’horloge, la mosquée Suleiman et la bibliothèque ottomane et par la suite il s’amènera à la rue Socrate où se trouve depuis les temps anciens le marché central de la ville.

Sans aucun doute, les quartiers et les places de la ville médiévale charment avec le parfum de leur histoire tous les visiteurs exigeants qui choisissent de vivre avec une manière allégorique à l’intérieur de ses remparts.

L’antique tradition des peuples nous dit que
quand les dieux se partagèrent l’univers
Rhodes n’apparaissait point encore au milieu des flots
elle était cachée dans les profonds abîmes de la mer
Le Soleil fut exclu du partage, il était absent
ainsi aucune région ne lui fut spécialement consacrée.
Le dieu du jour le rappelle à Jupiter, qui consent à diviser de nouveau le monde
Apollon s’y opposa
Au sein des ondes écumantes
Il a aperçu une île émergente
féconde en moissons et en excellents pâturages
Il ordonne aussitôt Lachésis, dont le front est ceint d’une chaîne d’or
de lever la main et de jurer
avec le fils de Saturne, par le serment redoutable des dieux,
que cette terre qui vient d’apparaître à la lumière
sera désormais l’ apanage du Soleil.

Pindare