Si l’allégorie a comme origine la philosophie, si le récit est la façon, désormais la légende qui se dira, sera adressée à tous ceux qui peuvent «entendre» …

Le visiteur de l’ Hôtel Boutique Allégorie est appelé à décoder cette «écoute» en vivant le vrai sens de l’ hospitalité grecque “philoxenia”, dans un hébergement inspiré de la ville médiévale de Rhodes.

L’ HISTOIRE

L’ Allégorie est un petit hôtel Boutique de Rhodes idéalement situé dans la ville médiévale. Le bâtiment a été la résidence de la famille Anastasiadis de Karpathos qui a donné naissance à des musiciens, à des sculpteurs sur bois et des créateurs d’ instruments de musique. Il constitue un modèle d\’architecture régional. Il fait partie des hôtels historiques grecs YADES et offre une multitude de services de qualité cinq étoiles. Sa conception, ses interventions architecturales et ses caractéristiques personnelles attirent à l’admiration des clients exigeants qui choisissent de faire partie de l’ histoire.

LE MYTHE

… la nuit les sept portes du château se ferment et elles s’ ouvrent dans la matinée. A cette époque, les gens du pays ont apporté leurs aliments, les agrumes, les légumes, les textiles, les céramiques et ils les ont en vendus aux Chevaliers….
Là, dans ce marché particulier Pierre d’Avignon a confronté pour la première fois Anatoli. Dans les carrosses pleins de délicieux paniers de poissons, il n’a pas remarqué Pierre qui étais contre le mur, il ne pouvait pas retirer ses yeux de lui … L’amour ne fait pas de discrimination. Il connait des conquérants et des conquis. Il intervient et aplatit les différences.
… Puis elle a vu l’incroyable. Un poisson de couleur inhabituelle … chaud au ventre … ébloui ses yeux … Une perle dans toutes les nuances de bleu. Il en sera de mon amulette dit-il ….
… Il n’a pas été difficile pour Nereus de trouver les siens … Anatoli, Pierre, Nikitas, Dominique … D’un pas lent il se tena devant eux au cimetière …
… Nereus est sorti marcher … Mon fils fait attention, Anastasis dit-il … ça sent la poudre à canon et le goudron à Rhodes … Il n’eut pas le temps de marcher sur le gravier. Même s’il faisait nuit son amulette brillait … Il recula et il retourna dans le verger … il vit le couteau prêt à être cloué sur lui … La main arracha l’amulette et la fit partir circulairement dans le verger et elle est tomba à terre ….
Il voyait dans les arbres, sur les murs de la maison, sur la terre, une lumière bleue ici et là … Anastasis apporta une lanterne et ils recherchèrent point par point le verger.
– Oncle Anastasis. Viens, ici, ici! Regarde la terre!
-Moi, je vois rien mon enfant. Tu es peut être le seul à le voir…
… Rhodes se brûle … Anastasis, Nereus, Sofoula, Katina, Philémon et Nicolas se cachent au sous-sol. En dehors les conquérants piétinent, brisent et détruisent. La course butin n’a pas de fin.
… Nereus à la balustrade regarde les voiles de bateaux … Sofoula lui laisse un dessin dans ses mains.- Regarde, voici la porte de Saint-Athanase. Ici est la petite église, tu continues, tu tournes à gauche, et voici la maison sur ta gauche. Il faut que tu reviennes… Il faut que tu cherches tes amulettes … ta précieuse pierre bleu …

Du roman historique

“Allégorie”

d’ Irène-Voghiatzis Charalabis